Bulletin 42 de Septembre 2018 Toujours fidèle au Rendez-vous !

Le Bulletin de Septembre 2018 vient de paraître.
Sommaire au bas de cet article.

>>> Afficher le bulletin Plein Jour n° 42

Merci de nous faire parvenir vos propres témoignages ou vos commentaires. Un site, il faut l’alimenter !!!

Editorial : Chers Adhérents et Amis de Plein Jour

On vous parlait d’un grand projet : réaliser un Livre à partir de tous les témoignages que nous avons reçus.

C’est chose faite ! Le Livre est paru le 20 décembre aux Editions Golias.
Son titre : “Des compagnes de prêtres témoignent.”
Des témoignages de compagnes, oui, mais aussi de prêtres, d’évêques ou de couples.
En outre quelques documents qui éclairent la situation.
Quelques bonnes pages de notre ami Yves Louyot à la plume pleine de bons mots Sans parler de quelques dessins de notre ami Piem.
L’ensemble est homogène
mais le style varie depuis le plus douloureux jusqu’à l’humoristique
Une véritable mosaïque !

Et comme pour conforter notre conviction de l’utilité de ce travail, voilà ce que
nous écrit une de nos compagnes :
« A la mort de mon compagnon, j’ai été perdue;  le psy, qui nous avait suivis lors de sa maladie et qui a continué à m’accompagner quelque temps après sa mort, m’avait proposé d’écrire… Je l’ai fait. J’ai ainsi pu hurler ma douleur sans bruit. Mettre des
mots justes sur un immense chagrin a été une excellente thérapie.
Ecrire m’a sauvé la vie et votre demande d’appel à témoins (celle que nous avons diffusée) m’a permis de crier sans bruit l’histoire de ma vie que je n’ai pas pu
partager avec chacun, car marginalité oblige !
Alors, je vous remercie de m’avoir donné la parole qui contribue à me libérer de ce silence qui a été indispensable pour vivre notre histoire mais que je déchire avec joie maintenant, chaque fois qu’il m’est donné de m’exprimer ».

Voilà une façon raisonnable de gérer la souffrance.
Que de fois avons-nous proposé à des compagnes d’écrire leur histoire comme pour se libérer du poids du silence qu’elles ont été obligé de garder pendant si longtemps.
Et nous continuerons de le faire.
« Des femmes et des hommes nous livrent leur expérience. La parole se libère.
Et lorsque la parole d’autrui se libère, elle en entraîne d’autres dans son sillage.
Elle engendre un basculement de la honte au soulagement de ne plus se savoir seul/e et de pouvoir se dire enfin.
La parole de l’autre rend possible la nôtre, la conforte et la réconforte. Elle fait boule de neige ! »  Pascal Hubert . (Golias 501/18). Nous venons d’en avoir la preuve évidente avec les conséquences de l’affaire Bernstein !!

PS. La période de souscription pour le Livre s’est terminée. Il est aujourd’hui à 22€, chez Golias l’Éditeur comme en toute librairie. Mais si vous êtes adhérent de Plein Jour, signalez-le. Les frais de port sont gratuits si vous commandez par courrier et payez avec un chèque.
Du coup, vous allez en commander 2, dont un pour vos amis !!!
A commander directement aux éditions Golias.

—–

SOMMAIRE PJ N° 42

Editorial   Page 3
« Moi, fille de prêtre », Anne Oxford  p. 5
J’aurais dû fuir mais je t’aimais  p. 12
Les religieuses ne sont pas des esclaves   p. 14
Chers évêques de France, lettre  p. 15
A.G. de Plein Jour : rapport d’activité p. 16
Compte-rendu de l’AG 2018 p. 20
Nous avons lu p. 23
La bonne humeur de PIEM p. 24

—–

Vous pouvez  télécharger ce Bulletin ou encore l’imprimer
au format classique 21 x 29,7

Bonne lecture !

>>> Afficher le bulletin Plein Jour n° 42