Bulletin Plein Jour de Octobre 2017 N°38

Le Bulletin de Octobre 2017 vient de paraître.

>>> Afficher le bulletin Plein Jour n° 38

Toujours aussi riche de témoignages, de perspectives, d’invitations à l’accueil.
Lisez et faites lire.
Signalez le Bulletin sur les mails envoyés à certains parents ou Amis en leur donnant le lien vers cette page.

Editorial : Chers Adhérents et Amis de Plein Jour

Notre dernier contact remonte à début juin avec le Bulletin N°37. Un grand silence s’en est suivi. Je vous prie de m’en excuser.

Depuis quelques mois, un gros travail de recherche de documents occupe toutes mes
journées. Nous caressons un projet ambitieux. Celui de créer un livre qui rassemblerait des témoignages de compagnes et de prêtres, parmi ceux déjà parus dans nos bulletins depuis 2008.
De plus, un Appel à témoins est lancé sur ce Site, pour un apport supplémentaire.

Notre objectif est clair : dénoncer les ravages causés dans la vie de ceux et de celles qui ont enfreint la règle inique du célibat imposé d’autorité, au mépris de la liberté individuelle.

La somme des souffrances accumulées dans ces écrits est impressionnante. Un véritable gâchis digne d’une institution sectaire. Il faut le faire connaître au grand public.
Heureusement, le revers de la médaille est plus joyeux ! C’est celui des hommes et des femmes qui ont eu le courage de braver l’interdit pour vivre pleinement leur amour et s’épanouir enfin.

D’autre part, vous avez lu ma lettre de démission. Elle a suscité bien des interrogations
de votre part. Peut‐on connaître le lieu et la date de notre Rencontre annuelle et de
l’Assemblée Générale ? »

Malheureusement, il m’était impossible de vous répondre. La clé du problème, c’est
qu’aucune candidature ne s’est présentée pour le poste de présidente. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir sollicité toutes les personnes de ma connaissance. La dernière, début mars n’avait pas dit « non ». Pleine d’espoir, j’ai entretenu cette relation, jusqu’à l’inviter chez moi. Mais ce n’est que quatre mois plus tard qu’elle m’a informée de sa décision. « Je ne me sens pas à la hauteur. » Grosse désillusion. Il était trop tard pour organiser une Rencontre.

Après neuf années d’un travail acharné pour redonner un second souffle à notre
Association, allons‐nous la laisser mourir ? Nous ne pouvons pas nous y résoudre.

Réflexion faite, pour pallier à l’absence de présidente, nous vous proposons une Direction collective de Plein Jour. Bien des associations en France, en Suisse et ailleurs l’ont expérimentée et en sont satisfaites. Cette manière de gouverner est plus démocratique.
Cela consiste à répartir les tâches des membres du Bureau sur plusieurs équipes de deux ou trois personnes volontaires. Et un coordinateur pour faire le lien avec les coresponsables.
Par exemple : le courrier effectué par la présidente serait assumé par deux co‐secrétaires.
Il va sans dire qu e nous désirons connaître votre avis quant à ce changement de
gouvernement.
Ecrivez‐nous. Faites‐nous des propositions.

Bien amicalement.

Dominique

—–

SOMMAIRE N° 38

Lettre de Dominique  p.3

Franck et Gérard 4

Krysztof Charamsa 6

Bouquet de joie 13

Prêtres et pères / Appel à témoins 14

Solitude et acédie d’un vieux prêtre / Je m’en vais 16

Ordonner des hommes mariés 18

Hémorragie 20

Femmes et pouvoir en Eglises  23

Simone Veil 26

Entre ciel et chair 27

PIEM 28

—–

Vous pouvez  télécharger ce Bulletin ou encore l’imprimer
au format classique 21 x 29,7

Bonne lecture !

>>> Afficher le bulletin Plein Jour n° 38