Désacraliser le rôle et le statut du prêtre

Beaucoup de nos ennuis viennent de ce que, durant les siècles passés, on a sacralisé cet homme-prêtre jusqu’à en faire le “médiateur obligé” entre Dieu et les hommes (or il n’y a qu’un seul médiateur, c’est Jésus, notre prophète !), ou encore “Le prêtre, un autre Christ”. 
On a vu les ravages occasionnés par cette conception dans le scandale des prêtres pédophiles, les chrétiens adultes et les enfants victimes eux-mêmes n’osant pas mettre en cause ces “criminels” … parce qu’ils étaient prêtres !

Extrait du PJ 18, page 8, à retrouver en cliquant >> https://plein-jour.eu/wordpress/plein-jour-n18/