«

»

Présentation du Bulletin Plein Jour de Mars 2015

Le Plein Jour N°28 de Mars 2015 vient de paraître. Logo compagnes italiennes
Vous le trouverez en utilisant ce lien :
https://plein-jour.eu/wordpress/bulletin-plein-jour-n28-de-mars-2015/
En voici une brève présentation.

Page 1. Au-delà des apparences, chaque être est unique.
Faire de nos différences …la source d’un enrichissement mutuel. L’époque nous y invite avec Olga Lossky, émigrée russe et petite fille d’un prêtre orthodoxe alors rattaché au Patriarcat de Moscou.

P 2. Femme après le cloître
Elle était religieuse au Québec. Il était évêque. Ils prêchaient ensemble des retraites. Cupidon les a rapprochés ! « Je m’étais interrogée sur le pourquoi de tous ces règlements et contraintes… J’ai compris que leur existence n’était due qu’au caprice des hommes d’église et de leur volonté de puissance. Dans ces conditions, prenant conscience avec Eric de l’abus de pouvoir permanent exercé par la hiérarchie ecclésiastique,… nous avons conclu que cette duperie nous déliait définitivement de tous les vœux… »

On peut retrouver Andréa Richard à partir de Google ou par ce lien http://www.mediapublinet.net/quebec_presse/andrea_richard/andrea_richard.pd
4. Marianne et François
Il était curé ; elle était catéchiste. « Nous avons mis ensemble plusieurs services d’entraide. Son enthousiasme et son dynamisme m’ont impressionnée… » François se découvrira amoureux, mais tout de suite « il avait l’impression d’avoir commis le péché impardonnable. » Comme il n’arrivait pas imaginer sa vie sans un ministère d ‘église, ils décidèrent : « ne pas vivre notre amour au grand jour, du moment que nous restions ensemble. «  Il y a deux ans, un petit Jean Baptiste est arrivé. « En attendant que les mentalités évoluent ! »
6. Dans le plus grand secret

Aujourd’hui septuagénaire, Julie a épousé en 1959 et dans le plus grand secret Albert, décédé il y a 7 ans. Il était prêtre ouvrier. Il n’avait pas accepté l’interdiction faite aux PO en 1954. Deux enfants viendront combler leur bonheur. L’autorisation est arrivée de Rome ensuite. Ils ont tenu à faire un mariage religieux. «…  mais l’évêque leur enjoint de se taire à jamais. » Un abus de droit caractérisé ! Un de plus !

7. Notre père qui êtes curé. Extrait de M, le Magazine du Monde. 19 12 2014. L’auteur de l’article a choisi d’interroger plusieurs cas différents : – Paul 33 ans et Madeleine 30 ans. Quatre ans après l’ordination de Paul en 2010, un enfant survient de cette liaison. « J’ai toujours été heureux d’être prêtre, mais aussi malheureux d’être seul.»

– Prosper est prêtre en Algérie à Oran. Marie Paule est religieuse et elle y tient le dispensaire qui soigne indistinctement tout le monde. Leur fille Anne Marie n’apprendra la réalité de ses origines qu’à l’âge de 16 ans. Elle a décidé de créer avec d’autre l’Association « Enfants du silence » pour aider tous ces enfants qui ont souffert de l’attitude de la société et de l’église qui les ont rejetés, sanctionnés.
– Adeline est fille d’un prêtre qui fut jésuite pendant 25 ans. De son enfance dans le Morbihan, elle garde d’affreux souvenirs : « Les gens nous traitaient, mon frère et moi, d’enfants de Satan, et mes parents de pervers. L’ambiance était mortifère. » Jusqu’au jour où ils échappent à la mort dans leur maison incendiée ; les parents d’élèves étaient là derrière ! Le père devient psychanalyste dans la ville d’à côté où ils ont déménagé. Adeline a cherché des traces de lui auprès de la dite Compagnie de Jésus. Aucune trace de lui dans les registres. Son nom avait été purement et simplement supprimé ..! Vous avez dit « Compagnie de Jésus », du quel ? ?

P. 12. Les possédés de Loudun.
Vous connaissez ? Et l’Abbé Urbain Grandier ? Un film est en préparation. Des religieuses hystériques ! Un Cardinal de Richelieu blessé dans son honneur ! Un Curé un peu trop libertin au goût de son époque ! Un jugement et une condamnation  avec pour preuve une lettre signée… de Satan en personne ! Incroyable drame autour de 1633 ! Grandier avait écrit un « Traité du célibat des prêtres ».

P. 12 Femmes en soutane. Maria Eitz est la première femme prêtre catholique de San Francisco. Prêtre parce les fidèles de la communauté Sophia in Trinity, où elle a travaillé pendant 20 ans, le lui ont demandé. Mère de 4 enfants, elle a été ordonnée comme 98 autres à partir d’une première ordination réalisée sur le Danube en 2002 par un archevêque argentin considéré comme « déchu » ?? Pourquoi ? On ne sait !

Mais la hiérarchie de l’église catholique ne la reconnaît pas. Peu importe ; dans un temple que les femmes pasteurs protestants lui prêtent, elle réunit « tous ceux qui le veulent bien ». « All are Welcom »  s’affiche à l’entrée. Malgré toutes les perspectives de réformes entrevues aujourd’hui à Rome, l’ordination des femmes demeure un tabou substantiel ! Machisme, quand tu nous tiens !

  1. 14 et sq. Une victoire à l’arrachée, Lorsque Greenpeace veille, Sophie Soumaré contre les mutilations féminines.

Quelques portraits de femmes extraordinaires.

  1. 14. Une Parole libératrice
    Connaissez-vous Yves Louyot et sa parole incisive ? Prêtre marié, il anime quantité de sessions où sa parole libératrice s‘attache à délier les esprits trop liés par un message qu’il estime « perverti ».

Ce célibat imposé notamment relève pour lui d’une triple imposture : parce qu’elle atteint l’homme dans son affectivité naturelle et commune, parce qu’elle n’est théologiquement qu’une « verrue théologique », enfin parce qu’elle est une escroquerie vis à vis de l’histoire. A chacun d’exercer sa capacité à inventer sa propre voie. A travers son dire, il revendique pour chacun ce droit à la dissidence « qui affiche haut son droit à la transgression ».

P. 20. Fils de prêtre et fondateur de l’Abbaye de Fontevraud. Suite de la Saga.
C’est l’histoire de Robert dit d’Arbrissel. Il mourut en 1116. Prêtre, fils de prêtre et petit-fils de prêtre-curé de paroisse ! Le 2ème Concile du Latran ne se réunira qu’en 1239 ! Surprenant : Il devint l’un des promoteurs de la Réforme grégorienne, mais ses amis moines vivaient dans les monastères qu’il fonda ; jamais dans la solitude ! Original dans ses conceptions et ses pratiques. Grand prédicateur itinérant, bénéficiaire en particulier des dons de la famille des Plantagenêt qui y édifia ses tombeaux , il laissa un patrimoine architectural de 4 monastères dont deux sont encore debout, alors que tout avait commencé par… des cabanes. L’institution tentera de le recadrer, comme souvent ! Et la communauté de religieuses qu’il créa à partir de familles assez aisées, voire nobles de l’époque, tentera de réduire l’admiration que lui vouaient ses amis et l’influence qu’il avait alors dans la société et dans l’église.

P. 24. L’Egalité Hommes-Femmes dans la société et les religions.
Alice Gombault appelle le pape François « si soucieux de rafraichir et d’assainir les rouages de l’église… à ouvrir sa hiérarchie à l’autre moitié de l’humanité, les femmes !

P.

28. Après les terribles évènements de Janvier à Paris, et d’autres depuis, Piem célèbre la Liberté… toujours en vie !

 Mais vous y trouverez aussi poésies et lettres de lecteurs.

Bonne lecture. Et n’hésitez pas à nous dire ce que vous en pensez.
Sachez seulement que bien des femmes – et aussi des prêtres ou religieux – qui ont pris contact avec Plein Jour l’ont fait grâce à leur lecture de la revue, notamment sur le Site https://plein-jour.eu où tous les numéros, depuis le premier, peuvent être lus et imprimés.
N’hésitez donc pas à en faire part à vos amis. Merci pour elles et pour eux !
Merci à ceux qui accepteront de nous aider aussi financièrement. Cotisations et dons sont nos seuls revenus !