«

»

FAIRE FACE aux situations difficiles, voire bloquées

Notre objectif est ici composé sur un double mouvement :

–          nous mettre face à nos difficultés

–          mais aussi accéder à la sérénité malgré la souffrance

Ce qui suit est une simple grille de réflexion à destination de vous, les compagnes.

 

1 ) Dans notre vie de compagnes de prêtres, nous traversons souvent des périodes difficiles,

particulièrement lorsque l’homme que nous aimons recule devant la perspective de partager sa vie avec nous.

Chacune de nous pourrait évoquer les arguments du prêtre pour s’opposer à la réalisation de cet amour.

Par exemple :
“Je me suis engagé vis à vis de l’Eglise…”

“Je ne peux pas trahir le Christ…”

“Que vont dire mes paroissiens...”

ou encore “Je me suis engagé sur le célibat, pas sur la chasteté…”

2 ) Cette souffrance qui se prolonge parfois durant des années est destructrice.

Nous risquons d’y perdre l’estime de nous-mêmes et de glisser dans la déprime.

 

Nous rencontrons différents cas de figure :

 A ) La situation est complètement bloquée.

Vais-je me résigner ? me soumettre à cet homme intransigeant ?

   Quelle est la qualité de l’amour qu’il me porte ?

   Ne suis-je pour lui qu’un objet sexuel ?

   Dans ce cas, ne vaut-il pas mieux rompre cette liaison pour me libérer et construire ailleurs ?

 

B ) Vous êtes sûre de l’amour de votre compagnon. Mais il ne parvient pas à se désengluer du conditionnement qu’il a subi.

Puis-je espérer qu’il se décidera un jour ?

            Quels signes percevoir de son évolution ?

            Dois-je lui dire que je ne passerai pas ma vie à l’attendre ?

 

C ) Vous décidez malgré tout de vivre cet amour caché.

             Suis-je consciente que je vais être complètement dépendante de son emploi du temps ?

            Pourrai-je préserver des plages d’activités ou de loisirs personnels ?

            Cette vie cachée ne risque-t-elle pas de ne m’apporter qu’une frustration permanente ?

            Est-il possible d’accéder à une certaine sérénité ?
Aprés avoir conduit cette réflexion, vous pouvez  vouloir en parler à un écoutant.

Voyez la page PJ à votre écoute (lien actif)

Dominique et Jean