«

»

HUMOUR : Aux archives du Vatican

Aux archives du Vatican 

Se non e vero ! ?

Un jeune prêtre, frais émoulu du séminaire d’Aix en Provence, est nommé au Vatican.

Comme il est sorti major de sa promotion, on lui a laissé le choix du service.
Étonnant mais il choisit le service des archives secrètes.
 La tâche qui lui est assignée est d’aider les autres prêtres à recopier les anciens canons et règles de l’église.

 Or il remarque que ces prêtres effectuent leur travail à partir de copies et non des manuscrits originaux.
 Il va voir le père supérieur et lui fait remarquer que si quelqu’un a fait une petite erreur
dans la première copie, elle va se propager dans toutes les copies ultérieures.

 Le père supérieur lui répond :
  – “Cela fait des siècles que nous procédons ainsi, que nous copions toujours à partir de la copie précédente,
mais ta remarque est judicieuse, mon fils.”

 Le lendemain matin, le père supérieur descend dans les profondeurs du sous-sol du Vatican, dans une cave voûtée où sont précieusement conservés non les copies, mais les manuscrits et parchemins originaux.
 Cela fait des siècles que personne n’y a mis les pieds et que les scellés des coffres sont intacts.

 Il y passe la journée toute entière, puis la soirée, puis la nuit, sans donner signe de vie. 
 Les heures passent et l’inquiétude grandit en haut.
A tel point que le jeune prêtre se décide à aller voir ce qui se passe.

 Il descend et trouve le père supérieur complètement hagard, les vêtements déchirés,
le front ensanglanté, se cognant sans relâche la tête contre le mur de pierres vénérables.
 Le jeune prêtre se précipite et demande :

 ” Père supérieur, que se passe-t-il donc ? ” 

-“AAAAAHHHHHH ! Quels cons ! MAIS QUELS CONS  ! ! ! !  
C’était vœu de “charité”… pas de chasteté ! ! ! »